Vous êtes ici

Comité sur la Santé de la Reproduction

Français
début: 
2011
fin: 
2014
Président-e 
Iqbal Shah (Harvard T. H. Chan School of Public Health)
Membres 
John Cleland (London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM))
Ondina Leal (Universidade Federal do Rio Grande Do Sul)
K.G. Santhya (Population Council)
Eliya Zulu (African Institute for Development Policy (AFIDEP))
Contact au sein du Conseil de l'UIESP 
Anastasia Gage (Tulane University)
Secrétariat de l'UIESP 
Paul Monet (International Union for the Scientific Study of Population (IUSSP))
Termes de référence: 

La Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD) de 1994 a inauguré une nouvelle ère pour la recherche, le développement et les droits de l’Homme. La définition de la santé de la reproduction adoptée lors de la CIPD, qui intègre également la santé sexuelle, a proposé de changer de paradigme, délaissant une analyse segmentée de chaque composante au profit d’une approche holistique. Des éléments relevant de la santé sexuelle et reproductive sont inclus dans trois des huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD): réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle et combattre le VIH et le sida. L'accès universel à la santé de la reproduction d'ici 2015 est une des cibles pour l'OMD relatif à l'amélioration de la santé maternelle.

 

La santé sexuelle et reproductive est influencée par des facteurs socio-culturels, économiques et démographiques, notamment les normes relatives au genre, les croyances, les tabous et d'autres déterminants des comportements individuels. Les politiques de santé et les prestations des services de santé influencent également la santé sexuelle et reproductive. Tous ces aspects relèvent de la recherche et des politiques de population et de développement. Au fil des ans, les spécialistes de la population ont contribué à une meilleure compréhension et une meilleure mesure de la santé sexuelle et reproductive, par l’analyse des niveaux et des tendances ainsi que la mise en évidence des déterminants et des conséquences d’une mauvaise santé reproductive et sexuelle. Des données probantes manquent cependant sur un certain nombre de problèmes majeurs. L'objectif du Comité est de faire connaitre les données probantes disponibles et de faire progresser la recherche sur des questions cruciales, mais souvent négligées, en réunissant des chercheurs, des décideurs politiques et des responsables de programmes de différentes régions et disciplines. Les activités du Comité comprendront trois séminaires scientifiques d’ici la fin décembre 2014.

Programme: 

Séminaire international sur l'accroissement de l'utilisation des services de santé de la reproduction par le biais de programmes communautaires ou de financement des soins de santé : impact et viabilité.
Bangkok, Thaïlande, 23-25 août 2012


Séminaire international : « L'accès est-il suffisant ? Comprendre et répondre aux besoins non satisfaits de planification familiale »

Nanyuki, Kenya, 14-16 mai 2013

 

Séminaire international : Promouvoir la planification familiale post-partum et après avortement : défis et opportunités

Cochin, Inde, 11-13 novembre 2014

Donate