Vous êtes ici

Démographie spatiale

Français
(2014 - 2017)
Président-e 
Marcia Caldas De Castro (Harvard University)
Membres 
Joseph Larmarange (Institut de Recherche pour le Développement (IRD))
Stephen Matthews (Penn State)
Landy Sanchez (El Colegio de México)
Tom Wilson (The University of Queensland)
Contact au sein du Conseil de l'UIESP 
Øystein Kravdal (Department of Economics)
Secrétariat de l'UIESP 
Paul Monet (International Union for the Scientific Study of Population (IUSSP))
Termes de référence: 

Le Comité de l’UIESP sur la démographie spatiale vise à faire évoluer durablement et significativement la recherche démographique et les politiques de la population. Pour ce faire, une collaboration est prévue avec d’autres comités de l’UIESP afin de mettre l’accent sur les principaux nouveaux enjeux démographiques (par exemple, les transitions démographiques et épidémiologiques, les migrations, l’urbanisation et le changement environnemental, pour n’en citer que quelques-uns). Plus spécifiquement, ce comité a pour objectif de (a) créer une pépinière de jeunes chercheurs qui formera la prochaine génération de professeurs et spécialistes en démographie spatiale ; (b) élaborer des approches multiples pour diffuser les théories, les concepts, les données et méthodes en démographie spatiale ainsi que leurs applications ; et par extension, (c) chercher à améliorer la qualité de l’enseignement et de la recherche démographique en s’appuyant sur les données géospatiales et les méthodes d’analyse géographique. 

 

Le Comité utilisera des approches permettant de toucher des publics variés et géographiquement dispersés, avec un accent sur la création « d’une pépinière » qui formera la prochaine génération de « professeurs » den démographie spatiale. De nombreuses et importantes questions de population méritent d’être étudiées et formulées à l’aide des approches spatiales, et ce sera d’autant plus évident à mesure que l’augmentation des données démographiques disponibles (tant en quantité, en nombre de sources et en types de données, dont beaucoup seront géoréférencées) entraîneront de nouveaux changements dans le panorama des données et des différentes méthodes d’analyse utilisées par les démographes. L’évolution des données collectées par les démographes, la façon dont ces données sont collectées, reliées entre elles et analysées laissent à penser qu’il existe un besoin criant de formation de la prochaine génération de démographes à la pensée spatiale, à ses concepts et ses méthodes d’analyse. En outre, on observe une demande croissante d’analyses  à des échelles infranationales permettant l’élaboration de mesures programmatiques ciblées. En résumé, notre but est de fournir des ressources aux démographes à chaque étape de leur carrière, que ce soit au sein de l’université ou à l’extérieur, mais en privilégiant autant que possible les chercheurs en début de carrière.

 

Le Comité s’engage à travailler à partir de données et de logiciels libres pour que sa mission de formation ait la plus large portée possible, le but du Comité étant de développer, de proposer et de coordonner la formation en démographie spatiale à l’aide de diverses méthodes d’enseignement qui cumulent les avantages de l’apprentissage synchrone et asynchrone. Celles-ci comprendront notamment la conception et la coordination d’ateliers résidentiels (isolés ou associés aux principaux congrès régionaux ou internationaux de la population, et si possible également aux activités des autres comités de l’UIESP), de webinaires, le développement et la maintenance de nouveaux guides des ressources et matériels de formation en ligne et la création de modules de formation pour les « formateurs » comme pour les « élèves » en démographie spatiale, sans oublier des modèles de programmes d’étude et des manuels. Il est également envisagé d’organiser des conférences de coordination et/ou des réunions de spécialistes, de faciliter la tenue de séances spéciales lors des congrès de démographie (en s’appuyant sur le travail des participants aux ateliers) et d’explorer la possibilité de créer des numéros spéciaux de revues démographiques. Les différentes approches évolueront progressivement tout au long du cycle de 4 ans de ce comité scientifique. 

 
 
Donate