Vous êtes ici

Innovations pour renforcer les systèmes d'enregistrement des faits d'état-civil et leurs statistiques

Français
(2015-2018)
Président-e 
Patrick Gerland (United Nations)
Membres 
Carla AbouZahr (CAZ Consulting)
Maria-Isabel Cobos (United Nations Statistics Division)
Mark Landry (World Health Organization (WHO) Western Pacific Regional Office)
Bruno Masquelier (Louvain University (UCL))
Gloria Mathenge (Pacific Community )
Neo Lepang (Ministry of Labour and Home Affairs, Botswana)
Anneke Schmider (WHO / OMS)
Romesh Silva (United Nations Population Fund)
Contact au sein du Conseil de l'UIESP 
France Meslé (Institut National d'Études Démographiques (INED))
Secrétariat de l'UIESP 
Paul Monet (International Union for the Scientific Study of Population (IUSSP))
Termes de référence: 

Le but de ce comité scientifique est d'examiner et de promouvoir de nouvelles approches pour améliorer la couverture et la qualité de l’enregistrement des faits d'état civil et leurs statistiques dans les pays à revenu faible et intermédiaire (PFR-PRI). Il cherche en particulier à établir comment les innovations et les nouvelles technologies peuvent offrir des solutions rentables et être transposées à plus grande échelle pour fournir des informations statistiques représentatives au niveau national ou sous-national. 

 

Chaque naissance compte, mais aussi chaque décès. Toutefois, en 2014, seulement 72% de toutes les naissances estimées dans le monde ont été enregistrées, et deux-tiers de tous les décès estimés au niveau mondial n’ont pas été enregistrés. L’enregistrement des faits d'état civil est important pour s'assurer que personne n'est laissé de côté ou laissé invisible, pour garantir à chacun(e) une identité juridique reconnue, et faciliter l'accès aux droits fondamentaux tels que l'éducation et la protection sociale. Du point de vue de la démographie et la santé publique, les systèmes d'état civil peuvent fournir régulièrement des statistiques sur les naissances et les décès (par cause), qui sont utiles pour informer les autorités locales, pour orienter l’allocation des ressources publiques, et aider à mieux suivre les progrès sanitaires. 

 

L'objectif de ce comité est de tirer parti des expériences réussies, d'enquêter sur les approches les plus viables pour atteindre un enregistrement complet des naissances et décès, et d'examiner les méthodes utilisées pour évaluer l'exhaustivité et l'exactitude des systèmes d'enregistrement des faits d'état-civil (par exemple, les approches analytiques et les études de validation comprenant des appariements des informations individuelles entre diverses sources d’enregistrement). 

 

Pour atteindre cet objectif, ce comité compte organiser des réunions scientifiques, tenir des séminaires virtuels, utiliser les réseaux sociaux et le Web afin de permettre aux praticiens locaux et aux chercheurs d’examiner ensemble les développements récents, et d'évaluer de nouvelles approches permettant de renforcer les systèmes d'enregistrement des faits d'état-civil pour pouvoir en dériver des statistiques à l'échelle nationale (ou initialement pour certaines régions ou zones urbaines).

 

Ce comité compte en particulier examiner les potentiels apportés par l'utilisation accrue des applications de la technologie mobile pour l'enregistrement des naissances et des autopsies verbales, des procédures informatisées pour déterminer les causes de décès à partir des autopsies verbales, et de méthodes innovantes d'échantillonnage. Les nouveaux appariements entre les données d'état civil et celles d’établissements de santé, ainsi qu’avec les données longitudinales issues d’observatoires de population (HDSS) ou avec les systèmes d'enregistrement par échantillon (SRS) sont également du plus grand intérêt (y compris par l'utilisation de systèmes d'identification individuelle). Enfin, l'utilisation accrue des agents de santé communautaires pour la notification des naissances et des décès présente aussi des potentialités à explorer davantage.

Programme: 

Session on “Advancing the Data Revolution through Record Linkage and Data Integration” at the 15th Conference of the International Association for Official Statistics

Abu Dhabi, United Arab Emirates, 6 December 2016


Pre-Conference side meeting at the VII Latin-American Population Association (ALAP) & XX Brazilian Association for Population Studies (ABEP) Congress

Side Meeting on CRVS Assessment Using Direct Methods 

(Evaluación de las estadísticas vitales y el registro civil usando métodos directos)

Foz do Iguaçu, Brazil, 18 October 2016;  8:45-13:00


Towards the next generation of record-linkage studies to advance data quality assessment of civil registration systems in low- and middle-income countries

Washington, DC, United States, 4-5 April 2016

 

Réunion parallèle à la Conférence Africaine sur la Population :

Leçons tirées des initiatives locales soutenant les systèmes d'enregistrement des faits d'état-civil et leurs statistiques en Afrique.

Johannesburg, Afrique du Sud, 28 novembre 2015

Donate